Archives pour la catégorie Non classé

Caméra IP avec carte SD

camera-ip-avec-carte-sd En matière de qualité d’image, cette caméra IP avec carte SD offre une résolution du plus haut niveau en plus, elle peut adopter différents objectifs. Cet appareil de vidéosurveillance est muni de plusieurs systèmes de compression, notamment : la compression hardware TI DaVinci, H.264/MPEG4 et dual Stream. Ce qui caractérise cette caméra de surveillance c’est qu’elle garantit un niveau de protection optimal grâce à la présente d’un filtre infrarouge et une entrée alarme. Les images filmées peuvent être visionnées à distance à l’aide d’une connexion internet comme elles peuvent être sauvegardées sur la carte SD 32 Go dont est munie la caméra.

En termes d’installation, celle-ci est rendue très aisée, il suffit juste de suivre les directives et les consignes du guide, sinon le service d’assistance téléphonique de Cisveo est à votre disposition pour vous aider.

 

Confondu grâce aux caméras de vidéosurveillance

vandalisme caméra communeUn jeune retraité est suspecté d’harceler, depuis près d’une semaine, son ex-femme ainsi que les proches de celle-ci.  Vitres brisées, rétroviseurs arrachés… l’homme vandalisait les véhicules de ses victimes.

Afin de connaître l’auteur de ces actes de malveillance sur leur auto, les victimes ont porté plainte. La gendarmerie analyse aussitôt les images de caméras de vidéosurveillance placé dans la commune. Ce système de sécurité permet de confondre le coupable.

L’homme a comparu immédiatement devant le tribunal de Aix en Provence, il a été placé sous contrôle judiciaire et a interdiction de rentrer en contact avec sa victime. Il sera jugé devant le tribunal correctionnel de la ville mi-février.

Rue des Étoiles au Jas : Vols avec violence au distributeur de la Caisse d’épargne

distributeur vol sécuritéC’est avec le même mode opératoire, que ce jeune délinquant agressait ses victimes. Armé d’un couteau, il attendait que ces victimes prélèvent de l’argent aux distributeurs d’un banque de la région pour les menacer avec l’aide d’une arme, avant de s’enfuir avec la carte bancaire. Le suspect a fait plus de 12 victimes.

Les policiers de la Bac, se lancent à sa poursuite en multipliant le nombre de patrouilles dans la ville. Les enquêteurs arrivent à dresser le portrait d’un suspect, grâce à l’analyse des images de vidéosurveillance de la banque. Avec l’aide des caméras de sécurité, les forces de l’ordre interpellent un jeune individu, déjà connu défavorablement des services de police. Le jeune homme de 20 ans, venait de sortir de six mois de prison le en décembre 2014.

Le malfaiteur sera jugé pour vol avec violence en Février. En attendant son jugement le suspect, qui a avoué les faits, a été placé en garde à vue.

Il tue un homme devant les caméras de vidéosurveillance

parking meutre vidéosurveillanceSur un parking de la ville, un homme a été poignardé mortellement.  Les images de vidéosurveillance ont filmé la scène.

La victime sortait du tribunal, suite à un procès avec son ex femme concernant la garde d’enfant. Selon les dernières informations, l’audience s’est déroulé correctement.

Sur la bande vidéo, l’homme âgé de 50 ans est aperçu en train de se faire sauvagement agresser par un autre homme. La victime est décédé d’un coup de couteau en plein cœur.

Les enquêteurs, grâce aux images de vidéosurveillance, ont pu reconstituer un portrait robot du suspect. L’auteur du crime est venu se dénoncer de lui même, le lendemain matin. Il s’agit d’un proche de l’ex-femme de la victime.

L’alarme d’un établissement permet l’arrestation de deux voleurs

Alarme entrepriseDeux hommes et une jeune femme habitants un camps roumains ont été déféré devant le tribunal correctionnel d’Avignon suite à une tentative de cambriolage.

En pleine nuit, deux hommes franchissent un grillage et tentent de rentrer dans une entreprise. L’alarme se déclenche aussi tôt. Ce système de sécurité permet aux policiers d’arrivés rapidement sur les lieux.

Après une course poursuite, un chien policier réussi a rattrapé un des cambrioleurs. Le second est retrouvé quelques minutes plus tard.  Au coin de la rue, les forces de l’ordre aperçoivent une voiture avec une femme enceinte à l’intérieur, elle est soupçonné de faire le guet.

Les deux hommes ont rapidement avoué les faits, le butin dérobé est estimé à 15€. Ils ont écopé chacun de 6 mois ferme. Quant à la jeune femme, qui atteste s’être assoupie dans la voiture et ne pas connaître les voleurs, elle a été condamné à 3 mois.

Les forces de l’ordre se félicitent pour la rapidité de leur intervention, qui est due grâce à l’alarme présente dans l’établissement.  Faire appels à des professionnels de l’alarme à Marseille est essentiel pour garantir la sécurité de sa propriété.

Sécurité : Coup de feu dans un hopital

Au petit matin, une bagarre a éclaté à l’entrée d’une boite de nuit entre deux groupes de jeunes. Pour disperser la foule, les employés de discothèque ont du utiliser du gaz lacrymogènes.

Suite aux violents coups reçus, certaines victimes se sont rendus à l’hôpital. Trente minutes après, un suspect cagoulé a fait éruption dans la clinique, d’où il a  tiré 3 coup de feu.  Les caméras de vidéosurveillance ont filmés toute la scène. Les images de sécurité sont en cours d’analyses. Cet acte odieux n’a fait aucune victime.

Le personnel dit être victime d’acte de violence quotidiennement. En Aout, un infirmier avait reçu un coup de couteau par un meurtrier.

Suite à de nombreuses agressions, l’an passé les hôpitaux de la ville avaient mis en place un plan de « prévention de la violence ».

Martigues : la vidéosurveillance permet l’arrestation des auteurs de véhicules incendiés

La semaine dernière, sept voitures garées près du quartier de Jonquières ont été brulé. Une enquête a rapidement été menée par le commissariat de la ville qui atteste la piste criminelle.

Deux hommes ont été interpellé grâce aux images de vidéosurveillance de la ville. En effet, avec ce système de sécurité les policiers municipaux ont pu distinguer la plaque d’immatriculation de la voiture des suspects, qui ont fui les lieux après l’incendie.

Face aux images les coupables sont passés aux aveux, ils dénoncent une « affaire personnelle ». Selon eux, leur but était d’incendier qu’une seule voiture.

Les deux suspects : un père de 86 ans et son fil de 54 ans ont été transféré aujourd’hui devant le parquet d’Aix-en-Provence. 

Discothèque le Hot Brass : Agression mortelle

Dimanche vers 6 heures du matin, un homme a découvert un corps inerte devant l’entrée de la boite.

Vraisemblablement le jeune homme aurait été trainé sur plus de 10 mètres par un véhicule et laissé à l’abandon devant la boîte. Immédiatement alertés, les secours ne pourront que signaler le décès du martyr.

L’homme n’a pour le moment pas clairement été identifié, il pourrait s’agir d’un résident de Marignane. La victime aurait passé la soirée dans la discothèque.

Malheureusement le coté parking de l’établissement ne serait pas équipé de système de vidéosurveillance. Les images de vidéosurveillance de la boite de nuit seront très prochainement analysées par les enquêteurs, elles pourraient permettre de faire avancer l’enquête.